HUPPERTZ, Willy (1904-1978)

Une courte biographie de Willy Huppertz, qui conserva vivante la flamme de l’anarchisme allemand

Allemagne.- Histoire de l’anarchismeHUPPERTZ, Willy (1904-1978)

Wilhelm Huppertz est né en 1904 dans la Ruhr. Il travailla comme apprenti tailleur. De socialiste chrétien

il devint athéiste. Au milieu des années 1920 il contacta la FAUD (Freie Arbeiter Union Deutschland) et

la AAUE (Allgemeine Arbeiter-Union - Einheitsorganisation, Union Générale des Travailleurs-

Organisation Unitaire), et travailla avec eux. En tant que communiste anarchiste et anarcho-syndicaliste

Willy Huppertz devint proche du journal Proletarischer Zeitgeist publié à Zwickau. Il fut arrêté lorsque

les nazis arrivèrent au pouvoir, et subit un long interrogatoire avant d’être relâché au bout de plusieurs

semaines. Il fut de nouveau arrêté en septembre 1940 (?), et transféré dans le camp de concentration

d’Oranienburg le 20 juillet 1944 comme représailles au complot terroriste organisé contre Hitler. Il réussit

à survivre malgré la diminution de ses rations.

À la fin de la guerre, il refusa l’offre d’une place permanente dans la structure du syndicat en raison de

ses principes anarchistes, et recommença à établir des contacts avec les rares camarades survivants dans

la Ruhr, ainsi qu’avec des anarchistes de la zone russe d’occupation, en particulier avec Willy Jelinek,

qui lui envoya l’argent pour acheter un duplicateur ainsi que l’ancienne liste des abonnés au Zeitgeist. Il

commença à rédiger le magasine anarchiste Befreiung (Libération), publié à Essen à partir de mars 1940

jusqu’en 1973, date à laquelle il en remit la direction à un groupe de jeunes militants à Cologne. Le

magazine continua à paraître jusque 1978 avec un tirage à 1500 exemplaires. Willy était en général

méfiant et sceptique à propos des nouveaux mouvements radicaux, pressentant qu’ils étaient trop

influencés par le léninisme et les concepts de libération nationale. Écrits conjointement avec Rudolf

Oestreich, l’ancien phare de la FKAD (Fédération Communiste Anarchiste Allemande), furent publié en

1950-1951 Der Freie Arbeiter puis les Vereinigte Blaetter, une fusion éphémère et sans succès de

Befreiung et de Der Freie Arbeiter. A la fin des années 1960, il participa avec Rudolf Krell aux travaux

préparatoires de l’Internationale des Fédérations Anarchistes (IFA), et contribua au Bulletin de la

Commission Préparatoire publié à Paris par Guy Malouvier (11 éditions de septembre 1966 à août 1968).

Willy mourut à Muhlheim le 15 mars 1978.

NICK HEATH