HEATH, Nick. "La mutinerie de la Mer Noire : le mythe de Marty et le rôle des anarchistes"

Révolution soviétique de 1917France.- 3e République (1871-1940)Parti communiste françaisHEATH, Nick

Un regard sur la mystification de la mutinerie de la Mer Noire en 1919 par le Parti Communiste

français.

« Nous, le Comité de Défense Sociale et le Comité des Marins de la Mer Noire, avons transformé cette

baudruche (André Marty) en héros ». (Fin d’un rapport d’entretien entre Louis Sellier et les conseillers

municipaux de Paris le 11 décembre 1931).

Il y a deux histoires de la mutinerie des marins français de la Mer Noire en 1919 (ces marins, non

démobilisés, assuraient les transports de troupes et d’armes et l’appui de l’artillerie navale à l’intervention

militaire internationale contre la Russie Soviétique – Note du CATS). Il y a la version officielle du Parti

Communiste, où André Marty est le leader de la révolte et il y a une autre version plus authentique (voir

le récit de Tico Jossifort). Le Parti Communiste Français décrivait André Marty, une figures importante

de ce parti durant de nombreuses années, dans des récits hagiographiques de la mutinerie de la Mer Noire

comme étant son inspirateur et son leader.

S’il est vrai que Marty fut le seul officier impliqué dans les évènements, nous allons voir qu’il était déjà

aux arrêts lors des principaux évènements de la mutinerie.

Comme Jossifort le note, il y avait plusieurs comités d’action sur les navires français, constitués par des

marins ordinaires ou des sous-officiers qui étaient mécaniciens.

Parmi ceux-ci il y avait Louis Philippe Badina, quartier-maître mécanicien, originellement de Marseille ...