DRAÏ, Laurie. "José Sanchez Rosa (Grazalema, 1864 - Sevilla, 1936)

Una vida en la Historia del Anarquismo"

Écoles libertaires et cercles culturels. Voir aussi : "Éducation"CNT (Confédération Nationale du Travail)Andalousie (Espagne)BibliographieSANCHEZ ROSA, José (Grazalema, 1864 - Sevilla, 1936)Mano Negra

Mémoire de maîtrise Civilisation de l’Espagne, faculté de Reims, 2002, 181 p.

"José Sanchez Rosa a eu une vie impressionnante, dans l’action et la conviction : il a été en Andalousie le fondateur ou l’inspirateur de nombreuses organisations, l’acteur de nombreuses excursions de propagande ; mais il a été aussi l’auteur de nombreux livres et articles, et un grand défenseur de l’Éducation Libertaire, avec la création et le soutien de ses propres écoles, depuis le début du XX siècle jusqu’à sa mort." "

"En effet, son nom apparaît dans les organisations et les événements fondamentaux de son Histoire, comme le furent la Mano Negra en 1882-83, le soulèvement des paysans de Jerez en 1892 (pour lequel Sanchez Rosa restera en prison jusqu’au nouveau siècle), la « Federacion de Sociedades de Resistencia de la Region Espanola » au début du XXème siècle, le Congrès international pour la Paix, célébré à Ferrol (Galice) en 1915, la fondation de la « Federacion Regional Andaluza » de la C.N. T en 1918, celle de la « Federacion Nacional de Grupos Anarquistas de España » en 1923, et une liste interminable d’actes publiques, de congrès, de réunions et de meetings... Son nom s’est détaché dans les oppositions et les incidents entre socialistes et libertaires, grâce à de fameuses controverses ; mais aussi, entre les différentes tendances anarchistes, défendant l’anarchisme « pur », toujours internationaliste, contre les syndicalistes, jusqu’à ce qu’il se voie même exclu de la C.N.T. en 1919... "

Laurie Draï