Philosophie. Relatif (relativité, relativisme)

L’humour yiddish nous apprend que les Juifs ont donné cinq grands hommes à l’humanité :
- Moïse, qui a dit " tout est loi "
- Jésus, qui a dit " tout est amour "
- Marx, qui a dit " tout est argent "
- Freud, qui a dit " tout est inconscient "
- Et Einstein, qui a dit " tout est relatif. "

La relativité, grand sujet de débat, touche à des sujets divers : la physique, la morale, la connaissance et la science.

- La physique : le principe de relativité dont parle Einstein concerne les lois physiques.
- Le relativisme moral est un sujet toujours brûlant. Il devient dramatique quand les dirigeants d’un groupe veulent défendre sa culture particulière : au nom de celle-ci, parfois, l’humanité s’entretue.

Par exemple, "les droits de l’homme" sont-ils universels ou bien ne sont-ils relatifs qu’à certaines cultures ? Dans ce cas, dans d’autres cultures, il n’y aurait pas de droits de l’homme mais, par exemple, les droits de Dieu.

Y a-t-il des obligations universelles, par exemple "tu ne tueras pas" ? Ce sujet relève de l’éthique.

- Le relativisme de la connaissance du monde et de la société. Est-ce que je puis connaître la réalité telle qu’elle est ? ou bien est-ce que je suis conditionné par ce que je vois, par ma réflexion, par mon expérience, par ma culture, par mes besoins, etc. ?

- Le relativisme du savoir scientifique : y a-t-il par exemple le même type de certitude dans les mathématiques et en histoire ? Cette question est étudiée dans une discipline, l’épistémologie.

Articles

Les présupposés des particularismes et ce qu’ils impliquent. 4

Même si certains aspects de l’analyse reprennent des schémas marxistes (pas les plus heureux !) en les détournant, comme la division de la réalité en (...)

PEREIRA, Irène. Compte rendu de l’ouvrage de Tomás Ibáñez, Fragments épars pour un anarchisme sans dogmes, Rue des cascades, 2010, 385 p.

Les textes publiés par les éditions Rue des Cascades s’échelonnent de 1962 à 2009. Ces divers articles donnent une image à la fois de certaines des (...)

Relativisme éthique

Les valeurs, les normes de la morale et de la connaissance n’ont-elles un sens que dans les civilisations qui les ont produites, ou peuvent-elles (...)